Sport propre Apprendre plus
Retour aux stages

Examens de la 1ère phase de l’EIMA

Dakar, Sénégal. 17 élèves venant du 9 pays africains dont une candidate féminine du Botswana (Sénégal, Mali, Niger, Botswana, Burkina Faso, Tunisie, Cameroun, Togo et Afrique du Sud) se sont présentés.

Conformément au programme de formation, après 2 mois de travail des fondamentaux, les élèves ont acquis les bases leur permettant de maitriser les actions simples pour les leçons données et reçues.

Le cycle complet, aux trois armes, s’est étalé sur 4.5 mois, encadré par les 4 maîtres d’armes formateurs de l’école, M. Julien Ouedraogo (Burkina-Faso) coordinateur, M. John Kamate (RD Congo) responsable du sabre, M. Baytir Sidy Diop (Sénégal), responsable de l’épée et M. Aguenam Aklesso (Togo), responsable du fleuret.

Les examens se sont déroulés sur 3 journées entières (18 mai pour l’examen au fleuret, le 19 mai pour l’examen au sabre et le 20 mai pour l’examen à l’épée.

L’évaluation de l’examen comprenait leçon donnée et leçon reçue, pour chaque élève. Après chaque leçon, les membres du jury ont fait part de leurs remarques et noté chaque candidat. Avant chaque leçon, les élèves ont présenté, au jury, leurs leçons pratiques, sur un format papier décrivant le contenu et les objectifs de la leçon. Toutes les leçons données et reçues ont été enregistrées par vidéo

L’objectif de cette évaluation était avant tout de leur faire prendre conscience du travail et des connaissances acquises à ce jour. Les notes sont provisoires et ils se doivent de travailler encore plus, durant les mois qui viennent pour les améliorer.

L’évaluation des examens de la 1ère phase s’est bien passée, les élèves ont reçu leur note des 3 armes, ils vont continuer à travailler durant les 4 mois qui viennent.

Les examens finaux se tiendront à la fin du mois de novembre 2016.

Jie Ao

Deputy Sport Director