Sport propre Apprendre plus
Retour aux actualités

Le Coréen Junghwan Kim prend sa retraite sportive

SÉOUL, Corée, décembre 2018—Le sabreur coréen Junghwan Kim, champion du monde en titre après sa médaille d'or à Wuxi l'été dernier et médaillé de bronze olympique (Rio 2016), a annoncé qu'il prenait sa retraite sportive. Il a partagé ses réflexions personnelles avec la FIE sur sa carrière remarquable :

FIE : Vous êtes champion du monde, médaillé de bronze olympique, et vous avez également remporté quatre étapes du Grand Prix, trois Coupes du monde et deux Championnats de zone asiatiques. Quels sont les principaux facteurs qui vous ont amené à ces incroyables résultats sur la scène de l'escrime mondiale ?

Kim : Mon père est décédé brutalement d'une crise cardiaque en 2009. Il était toujours fier de mon escrime et il n'hésitait jamais à me soutenir. Ce fut une période très difficile pour moi, je ne savais plus pourquoi je tirais et j'avais perdu l'envie de continuer après son décès. J'ai souvent pensé à la manière dont mon père aurait réagi s'il m'avait vu remporter ma médaille aux Jeux Olympiques. Mais je pense aujourd'hui qu'il est avec moi et qu'il me regarde de là-haut lors de mes tournois.

FIE : Quelles sont les décisions ou les résultats qui vous ont poussé à prendre votre retraite sportive ?

Kim : J'ai 36 ans. Pour un athlète, ce n'est plus tout jeune [plaisanterie]. J'ai été membre de l'équipe nationale pendant 13 ans. L'escrime m'a permis de vivre des moments extraordinaires et m'a procuré un bonheur intense. J'ai commencé à penser à ma retraite sportive après les Jeux Olympiques de Rio 2016 et j'ai pris la décision d'arrêter après les Jeux asiatiques de 2018. J'ai ressenti une vague de regrets et je me suis demandé si cette décision était la bonne après des Jeux asiatiques réussis. Mais je pense qu'il est également important de céder ma place à la prochaine génération de jeunes tireurs. C'est ce qu'il faut faire pour les soutenir et j'ai senti que c'était le bon moment pour cette transition.

FIE : Que pensez-vous de vos résultats en escrime en tant que compétiteur international et champion du monde ?

Kim : Je me suis souvent dit « Qu'est-ce que je ferais si je ne tirais pas ? » L'escrime m'a apporté tellement d'amour et de gloire. Je n'ai aucun regret. J'ai essayé de performer au mieux de mes capacités à tous mes tournois, à chaque seconde. Ils m'ont procuré des moments incroyables de bonheur et de fierté.

FIE : Que prévoyez-vous de faire maintenant ?

Kim : J'ai beaucoup plus de temps maintenant que je n'en avais en tant que membre de l'équipe nationale, je prévois donc de faire quelques voyages que je ne pouvais pas faire auparavant. Je vais bientôt obtenir mon doctorat et mon objectif est donc de devenir ensuite un bon leader/professeur.

FIE : Qu'aimeriez-vous dire à vos nombreux fans dans le monde ?

Kim : Je vous remercie sincèrement de votre soutien et de vos encouragements. Je n'oublierai jamais le soutien que vous m'avez apporté. Je vous souhaite à tous beaucoup de bonheur et j'espère vous voir dans un futur proche.

18.12.2018