Sport propre Apprendre plus
Retour aux stages

ENSEMBLE AVEC LA FIE POUR DE FUTURES VICTOIRES


« Merci pour le soutien et pour cette bonne organisation », a commenté le Tunisien Hichem Smandi. « La FIE accomplit un travail énorme pour offrir aux athlètes la meilleure expérience possible et une chance de performer lors de la compétition », a fait remarquer le Mauricien Satya Gunput. Tels sont, entre autres, les compliments formulés par les athlètes suite à leur participation au camp d'entraînement de la FIE, après une semaine intense d'escrime en amont des Championnats du monde d'escrime 2018 à Wuxi, en Chine.

Les Confédérations de la FIE ont sélectionné 20 athlètes hommes et femmes, âgés de 17 à 31 ans, dans les trois armes, pour participer à ce stage. La FIE a pris en charge toutes leurs dépenses, notamment les frais de voyage, d'hébergement et de repas, les dépenses administratives liées à l'obtention des visas et les frais d'inscription.

Les entraîneurs experts de la FIE désignés pour ce stage étaient Marek Stepien (épée), Petru Kuki (fleuret) et Gennady Tyshler (sabre et Président du Conseil des entraîneurs de la FIE).


Ivania Carolina Carballo Barrera du Salvador (à gauche), fleurettiste


Gennady Tyshler


Lyuboslav Burnev, sabreur de Bulgarie

Les tireurs ont ensuite participé aux Championnats du monde, organisés du 19 au 27 juillet. Une expérience qui restera à jamais gravée dans leur mémoire. Les résultats de certains d'entre eux méritent d’être soulignés :

  • Un grand bravo et toutes nos félicitations à la sabreuse grecque Theodora Gkountoura (21 ans, photos ci-dessous) qui a atteint les quarts de finale et terminé 8e (14-15). Elle était arrivée 37e à la précédente édition des Championnats du monde à Leipzig.



  • L'Égyptienne Yara Elsharkawy (19 ans, fleuret, photo ci-dessous) s'est classée 55e.
  • La Lituanienne Vikte Azukaite (22 ans, épée), arrivée 107e l'année dernière à Leipzig, a terminé 66e.


Le Croate Antonio Gojak (à gauche) sur la piste jaune


La Sénégalaise Assiatou Sow lors du premier jour de la compétition au sabre


Le Chilien Manuel Bahamonde participait à la compétition individuelle au sabre es Championnats du monde pour la première fois. Il a aussi pris part à la compétition par équipe.



Le Letton Vitalijs Kuceba


Hector Maisonet de Porto Rico conseillé par le coach d'épée Marek Stepien...


... avant son match sur la piste bleue


Un exemple de solidarité : des participants du Camp soutenant Gerber Morales du Guatemala


Atelier ACP

De même que lors du camp d'entraînement de la FIE à Leipzig 2017, les participants ont été invités à prendre part à l'atelier sur le Programme de suivi de carrière des athlètes du CIO, dont l'objectif est de préparer les athlètes à leur vie professionnelle une fois leur carrière sportive terminée et de les soutenir tout au long de leur réorientation professionnelle.

Parmi les éducateurs se trouvait l'Olympienne grecque Maria Ntanou (ski de fond). Le Singapourien Renkai Yip assumait quant à lui la fonction d'éducateur en chef. L'atelier d'une demi-journée était divisé en modules portant notamment sur la manière de gérer deux carrières, de développer sa carrière par le biais des techniques de réseautage, de créer une stratégie professionnelle et d'utiliser les médias sociaux dans le cadre d'un développement de carrière.



Faits et chiffres

  • 11 hommes, 7 femmes
  • 5 épéistes
  • 6 sabreurs
  • 7 fleurettistes
  • 5 athlètes des Amériques5 athlètes d'Afrique
  • 3 athlètes d'Asie-Océanie (deux n'ont pas pu venir)
  • 5 athlètes d'Europe

Le prochain stage d'entraînement de la FIE aura lieu à Torun (POL) avant les Championnats du monde d'escrime juniors et cadets 2019.